le scandale des masques !

3 734

Depuis le début de la pandémie, le personnel soignant manque de masques.

Dès le 14 mars, je me suis posé sur ce site la question de savoir ou étaient les stocks stratégiques. La question me trottine dans la tête depuis des semaines.

La réponse est incroyable. La France ne dispose plus de stock. L’armée aurait un stock propre d’environ 150 millions de masques chirurgicaux et une petite quantité de masques FFP2 (maladies infectieuses). 5 millions ont été débloqué mardi, insuffisant.

Comment la France est passée d’un stock d’Etat de 723 millions de masques FFP2 à la pénurie

Pourtant, dans le passé, notre pays était précurseur dans les mesures préventives et avait un stock de sécurité très important. Depuis 2013 et dans le cadre de mesures d’économie, la gestion et le stockage ont été confié aux hôpitaux et aux secteurs privés. Secteurs qui souffrent de baisse budgétaire constante !

Le besoin est compris entre 50 et 100 millions de masques par semaines, majoritairement en FFP2. La production nationale est très insuffisante et l’importation de l’extérieur n’est plus possible. Les autres pays, dont la Chine ont des besoins importants.

J’écrivais mardi « Les soignants (médecins, infirmiers, sages-femmes, aides-soignants, ambulanciers, pompiers) sont en première ligne et certains tombent malade faute d’un équipement suffisant. Les autorités ont tardé à sortir les stocks stratégiques. L’armée dispose d’un stock très important de masques, de gants et pourtant, la distribution n’a commencé qu’hier. Trop tard, et des centaines de soignants sont contaminés et deviennent indisponible et eux-même des patients.

Le besoin quotidien pour les 3 millions de soignants est de 15 millions de masques, sans compter les services de secours. le besoin est d’au moins 20 millions de maques par jour en France ! En face, trop peu de masques sont donnés, faute d’une fabrication suffisante.

« Il faut distinguer les masques chirurgicaux, destinés aux malades pour protéger leur entourage, et les masques respiratoires dits « FFP2″, qui protègent le porteur contre l’inhalation d’agents infectieux »

L’une des 4 usines françaises de masques FFP2, augmente sa production, mais ne sort pour l’instant que 100.000 unités par jour. (source). L’usine prévoit de livrer 6 millions de masques en juillet, contre 3 millions actuellement. SI les autorités avaient commandé dès novembre ou décembre des masques et réquisitionner les usines, nous aurions actuellement au moins 20 millions de masques disponibles pour nos soignants ! Cela n’a pas été le cas, malheureusement. La production actuelle serait de 6 millions de masques FFP2 par semaine.

30.03.2020 : Nous apprenons que la principale usine de fabrication de masques FFP2 a fermé en 2018, faute de commande publique. (lire l’article).

Il resterait actuellement 52 millions de masques chirurgicaux en stock, après plusieurs déstockages d’urgence (dont 36 semaines en semaine 14)

Les autorités françaises ont commandé en urgence un total de 250 millions de masques pour protéger les soignants, les personnels des services à domicile et des Ephad, ainsi que les pompiers, policiers et ceux qui sont en contact avec le public.

Après un appel à la solidarité du patronat français, des centaines de milliers de masques ont été donné par les entreprises françaises pour protéger nos soignants. Une initiative plus que positive, mais qui auraient pu être lancé en début de semaine. Merci à toutes ses entreprises pour leur solidarité.

Ce qui surprend, c’est le volume du stock en masque de certaines entreprises (130.000 masques pour PSA,  120.000 pour Renault, , 30.000 pour Valeo, 100.000 masques FFP2 pour le groupe CMA-CGM, 80.000 pour le Port du Havre (ville du Premier Ministre), des milliers pour le promoteur Bouygues qui a promis un million de masques chirurgicaux, etc.. N’oublions pas les collectivités, les entreprises publiques, les commerçants et les artisans qui donnent quelques masques. Mais l’ensemble représente un volume très important proche du million de masques immédiatement disponible et qui va considérablement aidé et soulagé nos soignants.

Des grandes entreprises ont passé des commandes pour près de 60 millions de masques qui vont soulager les équipes soignantes dès qu’ils les auront en main.

Il y a une décennie, l’ancienne ministre Roselyne Bachelot avait été plus que critiqué, alors qu’à cette époque, elle avait pris la bonne décision : vaut mieux prévenir que subir ! une décennie plus tard, les stocks ont fondu et L’ancienne Ministre à la Rage de voir les soignants dépourvus de masques.

28.03.2020 : Le gouvernement met en place un pond aérien pour livrer sur 14 semaines, 600 millions de masques aux équipes soignantes.

30.03.2020 : Les premières livraisons ont été réalisé ce week-end, dont un premier lot de la commande (environ 10 millions d’unités) du groupe LVMH avec la réception de 2,5 millions d’unités.

www.lemonde.fr -27.03.202 : « 600 millions de masques : l’objectif du « pont aérien » en préparation entre la Chine et la France »

Solutions alternatives :

L’innovation française, c’est par exemple, ce masque réutilisable (une vingtaine de fois) aussi efficace qu’un masque FFP2, made in France.
La production actuelle est limitée à 300 masques par jour, pouvant augmenter à 3.000 voire plus à condition de trouver des couturières pour produire. (source)

L’innovation, c’est aussi les visières 3D « le Kit Respire Femso », qui vont équipés les équipes soignantes et les caissières, permettant de se passer de masque FPP2 et d’offrir une meilleure protection aux personnels. De plus, « la visière pourrait rester opérationnelle pendant deux à trois mois. »

« Testée par l’ordre des médecins en Occitanie, la visière innovante présente également l’avantage de pouvoir être portée avec avec un masque et des lunettes. Enregistrée à l’INPI, elle sera commercialisée entre 15 et 20 euros HT selon les métiers. Il se destine aux personnels soignants (il est alors vendu à prix coûtant) mais aussi aux services d’aide à la personne, aux forces publiques, à la grande distribution, aux services publics, aux travailleurs du transport et de la logistique, au monde industriel et agricole, entre autres. Le Kit Respire peut permettre aux collaborateurs aujourd’hui confinés de reprendre le travail en toute sécurité. »

source

 


Presse :

https://www.francetvinfo.fr – 19.03.2020 : « Coronavirus : pourquoi la France manque-t-elle de masques de protection respiratoire ?

www.lci.fr/ – 19.03.2020 : « Comment on est passé d’un stock d’Etat de 723 millions de masques FFP2 à la pénurie »

www.lemonde.fr- 19.03.2020 : « Coronavirus : la pénurie de masques, grande colère des soignants »

https://www.gala.fr/ – 21.03.2020 : « Roselyne Bachelot tient sa revanche : un ancien journaliste vedette de TF1 fait son mea culpa »

 

Quel masque :

https://www.argent-content.com/2020/03/27/covid-19-quel-masque-pour-quel-besoin/

Attention aux arnaques en tout genre.

 

Fabrication maison de masques :

28.03.2020 : L’organisme de certification français AFNOR met en ligne un tuto et une normalisation pour la fabrication de masques de protection « maison ». lien TUTO

« Sous forme de mode d’emploi, le texte détaille les exigences minimales pour fabriquer un masque ainsi que les tests à réaliser pour s’assurer de son efficacité. »

Une initiative très intéressante, qui permet de cadrer la fabrication de ces masques.

 le figaro.fr – 27.03.2020 – « Un «référentiel» pour fabriquer ses propres masques édité par l’Afnor »

www.sudouest.fr/ – 28.03.2020 – « La très officielle AFNOR met en ligne un tuto pour la fabrication de masques de protection »

Des initiatives ont été lancé pour fabriquer ses propres masques lavables, une bonne idée à condition de les changer régulièrement et de les laver.

www.femininbio.com – 26.03.2020 : « tuto pour fabriquer un masque de protection en tissus »

www.lci.fr – 19.03.2020 : « Coronavirus : voici comment fabriquer votre masque de protection « maison »

www.francebleu.fr – 18.03.2020 : « Coronavirus, les masques de fortune sont-ils réellement efficaces ? »

Edité le 20.03.2020 – dernière mise à jour : 01.04.2020

crédit photo : evanto.com

3 Comments
  1. […] savons enfin la vérité sur le manque de masques, il n’y a eu ni prévention, ni réflexion et encore moins d’anticipation. Des citoyens […]

  2. […] le scandale des masques ! […]

Leave A Reply

Your email address will not be published.

error: ce contenue est protéger