Nouvelle article sur la disparition du cash

2 35

Le 28 mars 2020 nous publiions un article « https://www.argent-content.com/fin-du-cash-et-avenement-du-sans-contact/” qui a suscité de nombreuses réactions.

« Une immense victoire pour ceux qui souhaitent la disparition de notre argent liquide, qui souhaitent contrôler nos dépenses, nos achats, nos investissements. Le côté positif est la disparition à court terme du travail au noir et un flicage de l’argent de poche versé à nos enfants. »

Depuis le confinement, le nombre de distributeurs de billets a nettement baissé, poursuivant la politique de fermeture des banques. Dans quelques mois, le paiement en espèces va totalement disparaître en France, au profit du paiement mobile, de la technologie « sans contact » et du virement instantané.

Paiement sans contact

Le sans contact est généralisé, le virement est immédiat depuis le 1er janvier, le chèque disparaît et enfin le money transfer explose. C’est la fin de l’ère fiduciaire au profit de l’ère numérique. Notre argent n’est plus qu’une succession de chiffres binaires, 0 et 1, que nous ne verrons plus physiquement. Les découverts vont exploser, tout comme les cas de surendettement.

Le monde change et nous devons nous adapter. C’est donc la fin de la monnaie-papier, des tonnes de cuivre, d’argent, d’or et de papier vont être économisées et recyclées. Des tonnes de matières premières vont être réintroduites dans le circuit industriel. C’est inévitable et la décision va être très rapide.

Le sans contact est actuellement plafonné à un paiement maximal de 50 € par transaction, avec un maximum de 3 paiements par jour, sans saisie du code bancaire. Le sans contact se généralise, même pour payer son stationnement, le péage, la baguette de pain. Le groupement des cartes bancaires encaissant des commissions très lucratives sur le dos des professionnels.

Depuis quelques mois le plafond du paiement sans contact est passé de 30 à 50 euros par opération.

Pour l’autorité européenne, ce type de paiement facilite grandement la vie de ceux souhaitant endiguer la propagation du coronavirus en touchant le moins d’objets possible, y compris les terminaux bancaires, ou l’argent liquide. »

En outre, nous apprenons que « ce système de paiement a représenté 3,3 milliards d’euros de transactions en 2019 et peut en supporter le double à l’heure actuelle, sans faire augmenter le risque de fraude. » Les infrastructures peuvent supporter cette augmentation de trafic sans soucis. (source)

 

 Rappel qu’est-ce que le paiement sans contact ?

 « Le paiement sans contact permet l’utilisation d’une carte bancaire ou d’un téléphone portable pour régler un achat sans avoir à composer de code confidentiel. Le montant du paiement est limité à 30 euros par opération pour les cartes émises depuis 1er octobre 2017. »

Grâce à la technologie NFC (Near Field Communication), le client présente sa carte bancaire sur le terminal de paiement CB, qui enregistre la transaction et procède au paiement sans saisie du code bancaire. Un processus plus rapide est un gain de temps pour le client et le commerçant. Mais un risque de fraude important en cas de vol de carte.

L’ensemble des cartes bancaires avec le logo NFC peuvent procéder à un paiement sans contact, dont les cartes des néobanques et les cartes rechargeables (prépayées). Ces dernières ne peuvent débiter que le montant disponible sur le compte et donc réduire considérablement les fraudes.

En savoir plus : https://www.capital.fr/votre-argent/carte-rechargeable-1320977

 

  Crédit photo : evanto.com

Edité le 23.08.2020

2 Comments
  1. […] Nouvelle article sur la disparition du cash du 23 aout 2020 […]

  2. […] Nouvelle article sur la disparition du cash […]

Leave A Reply

Your email address will not be published.

error: ce contenue est protéger