Le systèmes bancaire

0 413

Le banquier aujourd’hui est un commerçant spécialisé comme le pharmacien. Il se bat contre une forte concurrence entre établissements traditionnels, banques en ligne, compte à carte, et bien d’autres services.
Il doit avant tout vous aider et vous conseiller. Trop souvent, les banques sont les premiers responsables de drame humain et d’une mauvaise utilisation d’outils.

Les banques classiques proposent des produits simples. Premièrement un compte bancaire pour recevoir son salaire, ses indemnités. C’est la partie entrée de la relation bancaire.

En ce qui concerne les sorties, la banque et le client peuvent convenir d’opération uniquement électronique (paiement par virement vers un compte extérieur), de l’octroi d’une carte de retrait (espèce en agence), mais également de l’octroi d’une carte bancaire.

  • Le premier type de carte est la carte à consultation systématique. C’est la carte qu’utile la majorité des comptes prépayés et des néobanques. À chaque opération de paiement, la carte interroge la banque du client pour obtenir un accord de paiement. Si le compte est suffisamment approvisionné, elle donne son accord, dans le cas contraire, il a un refus de paiement. Ce type de carte réduit considérablement le risque de découvert.
  • La seconde est la carte à débit immédiat. Il n’y a pas d’autorisation systématique, et l’opération est débitée dans les 24h à la suite de la présentation du paiement par le créancier. Opération qui peut se présenter dans un délai maximal de 90 jours.
  • La troisième est une carte à débit différé. C’est un crédit renouvelable. Il existe deux grands réseaux Visa et MasterCard, qui gèrent l’ensemble des cartes émises dans le monde.

La banque peut vous octroyer un chéquier. C’est un moyen de paiement, qui est une forme de « crédit ». Puisque lors de son émission, l’établissement financier vous remet un carnet de 30 ou 60 chèques, sans connaître ni la date de présentation ni le montant total pouvant être émis.
Un chèque peut être présenté le jour même de sa signature et jusqu’à 365 jours après. .

Les frais bancaires ont une origine très importante dans les cas de surendettement.

 

en savoir plus :

les banques françaises

Fin du cash et avènement du sans contact

Leave A Reply

Your email address will not be published.

error: ce contenue est protéger