Diaspora

0 110

La diaspora représente les personnes nées hors de France, qui réside en France pour le travail et qui souhaite aider leurs familles rester au pays (souvent en Afrique noir) ou leurs pays d’origine à se développer.

Définition de wikipédia

Une diaspora est la dispersion d’une communauté ethnique ou d’un peuple à travers le monde1. Les premières diasporas sont les diasporas grecques de l’Antiquité : ainsi la diaspora phocéenne (de la cité de Phocée) fonda Massalia vers -600 (future Marseille). À l’origine, ce terme ne recouvrait que le phénomène de dispersion proprement dit. Aujourd’hui, par extension, il désigne aussi le résultat de la dispersion, c’est-à-dire l’ensemble des membres d’une communauté dispersés dans plusieurs pays.”

“La Commission de l’Union Africaine en donne la définition suivante, « les personnes d’origine africaine vivant hors du continent et manifestant l’intérêt de contribuer à son développement »,

Bruno développe un service de conseils, d’accompagnement et d’assistance à destination de cette population.

Son épouse fait partie de la diaspora, tout comme de nombreux de ses amis (es).

 

Les membres de la diaspora, émigrés dans les pays développés doivent comprendre que l’Union fait la force. Qu’ensemble, nous pouvons voir un continent riche culturellement, socialement, anéantir la pauvreté et ses conséquences, tout en préservant la culture et la particularité des peuples qui y résident.

Enfin, n’oublions jamais que le continent Africain est BENI de Dieu, c’est incontestable ! Ce qui explique en très grande partie la souffrance de ses habitants.

Apport financier :

D’après plusieurs études, les membres de la diaspora africaine envoie près de 450 milliards de Dollars chaque année, majoritairement à leurs familles et minoritairement pour financer des projets communautaires.

“Les transferts financiers des diasporas sont estimés à trois fois le montant de l’aide publique au développement mondiale (429 milliards de dollars en 2016). Ils jouent donc un rôle très significatif dans la réduction de la pauvreté ainsi que dans la croissance des pays d’origine.”

L’argent est le nerd de la guerre, cette somme colossale doit être mieux utiliser, pour créer des emplois et de la richesse.

La diaspora africaine en France :

“En 2015, dans cette acception, 619 000 ressortissants d’États africains résidaient légalement en France (les Maliens arrivent en tête – 76 500 – suivis des Sénégalais – 67 000 – puis des ressortissants de la RDC – 64 000). En croisant différentes données de l’INSEE, on peut estimer à 3 millions les Français d’origine africaine subsaharienne, naturalisés et/ou issus de la première génération d’immigrés. Les estimations de l’OCDE et l’AFD sont proches.”

“Selon les données de la Banque de France, les flux de transferts d’argent des travailleurs migrants résidant en France ont connu une hausse sensible en 2015, s’établissant à 9,5 milliards € (+ 18,75 %, par rapport à 2010).”

Notre offre de service sera en ligne début 2020.

Si vous souhaitez rejoindre notre initiative, contactez-nous

 

en savoir plus :

ebonice.com

http://2019.forumdesdiasporas.com/

 

 

sources :

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/afrique/la-diaspora-africaine-en-france/

https://www.rabat-process.org/fr/

 

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

error: ce contenue est protéger