Crise économique

1 576

Le covid-19 va créer une grave crise économique. Mais il est l’arbre qui cache la forêt.

Rapidement, j’ai choisi des vidéos portant sur l’économie. Je développerais mon avis dans les heures qui viennent.

Avant l’explosion de cette crise, notre économie n’allait pas bien. Nous étions déjà dans un cycle économique dangereux, car des taux négatifs, des problèmes divers au niveau mondial. Ce virus arrive à un moment, qui va permettre de repartir sur de nouvelles bases. Les bulles financières seront adsorbées par la crise et noyées dans un immense plan de relance économique.

Au final, c’est le contribuable qui paiera la note.

 

Crise économique ou opportunité

Il y a quelques semaines, les médias nous répétaient à longueur de journée, que les États et les entreprises empruntaient à taux négatif. Et même, que certaines entreprises étaient payées pour emprunter. Notre économie mondiale était malade, d’avoir trop d’argent, trop de cash détenu par des fonds d’investissements qui se sont « gavés » en dividende pendant des années, puis les fonds pétroliers.

Cet argent est toujours là et va servir à acheter des stocks, des entreprises, des actifs, des biens immobiliers à petit prix pour les revendre dans plusieurs mois à prix fort. C’est le cas après toutes les crises, dont celle de 2008, qui a permis d’engranger tant et tant de liquidités. Nous allons encore devoir mettre la main à la poche, payer plus d’impôts, faire un effort supplémentaire pour rembourser la dette colossale qui va nous tomber sur la tête. Car, comment financer le cout abyssal et les conséquences de la propagation de ce virus, entre les heures supplémentaires et les renforts de personnels médicaux, les médicaments, les hospitalisations (5.000 € la journée en réanimation par exemple), les mesures pour sauver nos entreprises, pour payer les salariés au chômage technique, les mesures de sécurité, etc.. Des centaines de milliards d’euros, que nous n’avons pas et que nous allons emprunter à qui ? au marché. Les sociétés de pompes funèbres, les sociétés d’ambulances, les e-commerçants, les hôpitaux privés se frottent les mains, mais les salariés ne verront qu’une miette des bénéfices.

La grande erreur a été de ne pas fermer les bourses, au minimum celle de l’Union Européenne, pour protéger les épargnants, les investisseurs et les entreprises d’un crack !

Il faut fermer rapidement les bourses européennes pour sauver notre entreprise, les emplois et les petits épargnants

La situation des monnaies électroniques n’est pas meilleure, avec un effondrement des courts.

La BCE annonce le 18 mars un plan de relance économique de 750 milliards d’euros. Les USA annonce un plan supérieur à 850 milliards de dollars.

Coronavirus : la Banque centrale européenne lance un plan d’urgence historique pour calmer les marchés

 

Matières premières :

Aujourd’hui, le prix du pétrole baisse, car la consommation mondiale baisse. En réalité, la Chine, usine du monde, est le premier consommateur mondial de la majorité des ressources naturelles (pétrole, charbon, coton, tomate, etc.). Quand la Chine tousse, le monde est tétanisé, car la consommation chute, la demande aussi et les cours s’effondrent !

Il serait temps d’arrêter ce système stupide afin de permettre aux entreprises et aux états d’acheter directement aux producteurs, sans recours à un taux, un cours mondial qui est artificiel, car basé principalement sur la demande chinoise.

Nos économies, nos concitoyens ont été spoliés pendant des décennies par ce système scandaleux et notre balance commerciale ne peut être que déficitaire. Les bénéfices de Total et le versement des impôts en France par les groupes pétroliers ne compenseront jamais les pertes par notre économie.

Dossier mise à jour : Crise et impact économique

 

Des actus et vidéos

Pourquoi le coronavirus fait-il chuter la bourse ?

Coronavirus – Effondrement économique et Enfumage médiatique.

https://youtu.be/dsEaj0iSjKk

 

Edité le 16.03.2020 – Mise à jour 30.03.2020 – Crise et impact économique

Crédit photo : Evanto

1 Comment
  1. […] Il faut un minimum de connaissance pour réussir dans ce secteur. Par ailleurs, la crise du covid-19 a montré la fragilité de ce […]

Leave A Reply

Your email address will not be published.

error: ce contenue est protéger