Soutenir les soignants

3 576

Les soignants (médecins, infirmiers, sages-femmes, aides-soignants, ambulanciers, pompiers) sont en première ligne et certains tombent malade faute d’un équipement suffisant.

Personnel des hôpitaux, des cliniques, des Ephad, des maisons de retraite, des centres de rééducation, etc… Des personnes dévoués, qui travaillent dans des conditions difficiles avec peu de matériel.

Des revalorisations salariales et des primes devront être versé. Nous écrivions lundi « Lorsqu’un soldat part en guerre, il perçoit des primes de risque et sa rémunération est souvent multipliée par 3. Il serait normal que l’État indemnise ses équipes soignantes par des primes exceptionnelles et au moins un triplement du salaire pendant la période de crise. Ses personnes dévouées, prennent des risques, preuve en est le décès en 24 heures de 3 médecins. »

 

Masques et équipements

Les autorités ont tardé à sortir les stocks stratégiques. L’armée dispose d’un stock très important de masques, de gants et pourtant, la distribution n’a commencé qu’hier. Trop tard, et des centaines de soignants sont contaminés et deviennent indisponible et eux-même des patients.

Le besoin quotidien pour les 3 millions de soignants est de 15 millions de masques, sans compter les services de secours. le besoin est d’au moins 20 millions de maques par jour en France ! En face, trop peu de masques sont donnés, faute d’une fabrication suffisante.

C’est criminel !

A l’hôpital, en ville, dans les Ehpad,les soignants manquent de tous.

le scandale des masques !

 

Jeudi 19 mars, nous apprenons que l’Etat n’a plus de stock stratégique depuis 2013.. En 2011, les stocks étaient très important. Aujourd’hui, il ne resterait au mieux que 50 à 150 millions de masques chirurgicaux. Le besoin est compris entre 50 et 100 millions de masques par semaines, majoritairement en FFP2. La production nationale est très insuffisante et l’importation de l’extérieur n’est plus possible. Les autres pays, dont la Chine ont des besoins importants.

Des initiatives ont été lancé pour fabriquer ses propres masques lavables, une bonne idée à condition de les changer régulièrement et de les laver.

www.lci.fr – 19.03.2020 : « Coronavirus : voici comment fabriquer votre masque de protection « maison »

 

Témoignage d’une infirmière ce matin dans les Grandes Gueules :

 

Mardi, nous apprenons que le coronavirus est classé comme maladie professionnelle pour les soignants. Une première victoire pour les centaines de soignants contaminés, dévoués à leur travail et leurs patients.

Soutenons-les par un geste de solidarité. Tous les soirs à 20h défoulons nous !

« Comme en Espagne, au Portugal ou en Suisse, des Français se sont donné rendez-vous à leurs fenêtres pour applaudir le personnel soignant, mis à rude épreuve par la pandémie du coronavirus.« 

 

 

Rédaction : 19.03.2020 – dernière mise à jour : 25.03.2020

 

3 Comments
  1. […] J’écrivais mardi “Les soignants (médecins, infirmiers, sages-femmes, aides-soignants, ambulanciers, pompiers) sont en première ligne et certains tombent malade faute d’un équipement suffisant. Les autorités ont tardé à sortir les stocks stratégiques. L’armée dispose d’un stock très important de masques, de gants et pourtant, la distribution n’a commencé qu’hier. Trop tard, et des centaines de soignants sont contaminés et deviennent indisponible et eux-même des patients. […]

  2. […] Nos soignants et nos secouristes sont en première ligne et tombent les uns après les autres. Ils font un travail formidable, par vocation, par devoir et non pour l’argent. Sans moyens de protection, ils se mettent en danger et nous mettent en danger. Mais comment faire. Le besoin est colossal entre 5 et 20 millions de masques par jour et des livraisons bien inférieurs. Que dire du manque de test de dépistage qui pourrait réduire le nombre de contaminateurs. […]

  3. […] Soutenir les soignants […]

Leave A Reply

Your email address will not be published.

error: ce contenue est protéger