Conseils sur le crowdfunding

1 208

« Le financement participatif permet à des épargnants de se regrouper pour investir dans un projet qui leur semble prometteur ». – Shutterstock

Il s’agit d’un outil formidable de croissance économique et d’aide à l’émergence de projets. En aidant de jeunes pousses, nous plantons des arbres qui produiront à terme des fruits (emplois, rendements, dividendes, intérêts).
Comprenons ensemble  la révolution qui se joue actuellement avec l’essor du Crowdfunding (financement participatif ou par la foule) et son potentiel de développement.

Le crowdfunding permet de financer des projets.

D’un côté, les particuliers (crowdfunders) essaient de rentabiliser leur épargne et de l’autre, les entreprises ont besoin de capitaux, d’argent, mais également de locaux, d’équipements de personnels, d’une communication, de conseils, des services.

 

Les plateformes sont les relais entre deux catégories de personnes : les entreprises et les épargnants.

« En quelques années seulement, le financement participatif a su s’imposer comme un mode de financement éthique et efficace. Qu’il s’agisse du financement à la création d’une start-up, au développement d’une entreprise ou bien à des projets personnels, cette alternative à l’emprunt bancaire séduit. »

 La finance participative (crowdfunding) est un système de financement solidaire qui existe depuis des décennies  et permet à tout un chacun de donner ou de financer un projet (produits).

 « Le financement participatif permet à des épargnants de se regrouper pour investir dans un projet qui leur semble prometteur ». – Shutterstock

Il s’agit d’un outil formidable de croissance économique et d’aide à l’émergence de projets. En aidant de jeunes pousses, nous plantons des arbres qui produiront à terme des fruits (emplois, rendements, dividendes, intérêts).
Comprenons ensemble  la révolution qui se joue actuellement avec l’essor du Crowdfunding (financement participatif ou par la foule) et son potentiel de développement.

Le crowdfunding permet de financer des projets.

D’un côté, les particuliers (crowdfunders) essaient de rentabiliser leur épargne et, de l’autre, les entreprises ont besoin de capitaux, d’argent, mais également de locaux, d’équipement, de personnel, d’une communication, de conseils, de services.

Le crowdfunding

L’équipe de l’association kalune s’intéresse depuis des années au développement de la finance participative, un secteur en structuration et en développement. Elle a décidé de proposer un service novateur de conseil et d’accompagnement des crowdfunders, ceux qui apportent les capitaux permettant de financer les projets présentés par les plateformes de crowdfunding.

Kalune propose également plusieurs services et prestations, dont l’accès à son programme d’accompagnement budgétaire.  Il porte sur les situations administratives et juridiques, mais également sur le traitement des demandes d’aides, le montage dedossiers de surendettement et de prévention des difficultés financières.
Conseils – accompagnement – médiation – budgétaire

Le Crowdfunding se développe en France depuis la fin 2014 et ne « représente que 5% des sources principales de financement à la création d’entreprise ». Le potentiel actuel est d’un milliard d’euros en France d’ici la fin de l’année 2020, alors qu’il représentait seulement 400 millions d’euros en l’année 2018. Il est nécessaire d’encadrer ce secteur et de proposer des services novateurs.

 

Pour comprendre le principe :

  • Des particuliers investissent leurs économies (trésorerie pour les entreprises et professionnels) dans des projets en développement.
  • L’investisseur choisit le projet qu’il souhaite soutenir et contribue à l’émergence de projets novateurs.
  • Les internautes (souscripteurs) peuvent effectuer des DONS en faveur de projets solidaires.
  • Les plateformes sont les intermédiaires entre les porteurs de projets, les investisseurs ou les donateurs.

 « Le crowfdunding permet à tout un chacun de placer, d’investir, de donner son argent à un projet que nous avons sélectionné auprès de plateformes. Il nous permet à tous d’être un acteur économique, solidaire, décisionnaire. Le financement participatif permet à des épargnants de se regrouper pour investir dans un projet qui leur semble prometteur. »[1]

Vidéo Bien investir avec le crowdfunding « Par l’Autorité des marchés financiers (le 27 nov. 2015)
Découvrez la nouvelle campagne d’information réalisée par l’Institut national de la consommation (INC) et l’Autorité des marchés financiers (AMF) consacrée aux produits financiers. Le troisième numéro traite de comment bien investir avec le crowdfunding »

Argent-content.com vous accompagne aussi bien comme investisseur (crowdfunder) que  comme porteur de projet.

Les formes de financement par la foule :

  • Les actions / parts sociales
  • Les obligations
  • Les prêts
  • Les royalties
  • Le don

 

Notre ouvrage est disponible sur amazon.fr en format broché ou ebook

 

Notre ouvrage est disponible sur amazon.fr

Le présent ouvrage permet de comprendre la révolution qui se joue actuellement avec l’essor de la finance participative et son potentiel de développement. La finance participative est un système de financement solidaire qui existe depuis des décennies et permet à tout un chacun de donner ou de financer un projet.

Pour schématiser : d’un côté, on trouve le besoin en financement des entreprises et du monde associatif (dons, projets) et, de l’autre, la volonté de particuliers d’investir dans l’économie et le monde réel.

C’est un outil formidable de croissance économique et d’aide à l’émergence de projets. En aidant de jeunes pousses, nous plantons des arbres qui produiront à terme des fruits (emplois, rendement, dividendes, intérêts).

Le financement par la foule existe depuis la création de l’humanité, et a permis au fil des siècles de financer des milliers de projets. La forme actuelle se développe via le digital et le développement de l’internet mobile et de plateformes de services (les prestataires qui mettent en relation la demande avec l’offre de financement).

En quelques mois, des dizaines d’ouvrages ont été édités sur le crowdfunding, mais apportent-il une réponse aux nombreuses questions des investisseurs potentiels ? La réponse, à notre sens, est « non ».

 

Nos propositions

Nos propositions pour développer le financement participatif en temps de crise sanitaire et économique

les crowdfunders

L’association Kalune  propose un service de conseils et d’assistance qui permet aux crowdfunders, de comprendre le système et de financer des projets en toute sécurité.

Les crowdfunders sont les particuliers qui investissent et contribue au développement de la finance participative (crowdfunding) selon ses 3 formes :

  • le don, avec ou sans contrepartie,
  • le prêt, avec intérêt ou sans intérêt,
  • l’investissement, soit en obligation soit en action. 

« Ces différents projets peuvent être portés par des particuliers, des entreprises ou des associations…»[source]

 

 

 


Edité le 10 mai 2020 – MAJ du 08.08.2020

Crédit photo : kalune et evanto.com

1 Comment
  1. […] Conseils sur le crowdfunding […]

Leave A Reply

Your email address will not be published.

error: ce contenue est protéger