Mieux gérer son budget

Mieux gérer son budget

La question de la gestion de l’utilisation de l’argent a toujours été un problème. De nos jours, des logiciels permettent de mieux gérer son budget. Il est important de connaître la base de la gestion.
Il est préférable d’établir un budget semestriel. L’annuel est difficile, à cause des aléas de la vie. Le mensuel ne permet pas une vision à moyen terme.  Le trimestriel donne une vision courte, mais juste.

Revenus :

Les ressources permanentes englobent à la fois, les salaires et traitement, les pensions de retraite et d’invalidité, les allocations de remplacements (AAH, ARE, RSA, ASS, ATA), et les allocations familiales, aides à l’enfance et au logement.
Mais attention les aides sociales ont une durée limitée. Le RSA et l’AAH sont calculés chaque trimestre, tout comme la prime d’activité. Les aides au logement pendant 12 mois et à partir de janvier trimestriellement. Les aides à l’enfance PAJE ont une durée maximale de 3 ans.

Pour résumer, vos ressources comprennent les revenus permanents, les revenus de remplacements, les aides.

Se greffe en fonction des droits, l’allocation de rentrée scolaire, les aides ponctuelles, les gains ponctuels (heures supplémentaires, CDD, gain aux jeux, etc.) et enfin les revenus non salariés (micro-entrepreneur, VDI, collaboratif (location de voiture et de biens, vente de biens et services), ainsi que les crédits et remboursement.

Maintenant, regardons les dépenses.

D’un côté, nous avons les dépenses fixes (qui ne changent pas), mais également les charges variables.
Le loyer est une charge fixe, tout comme les abonnements à l’énergie (gaz et électricité, à l’eau, au téléphone). Par contre, les consommations d’électricité, de gaz, d’eau, les communications téléphoniques et les charges locatives sont des charges variables. Les consommations varient en fonction de la consommation.

Les dépenses de base :

Le logement (loyer ou remboursement d’échéance), les charges de logement (copropriétés, entretiens), les mensualisations de gaz et d’électricité, les abonnements téléphoniques. La mutuelle et l’assurance habitation.
Il est indispensable de mensualiser toutes les charges fixes (l’énergie est sur 10 mois par exemple pour permettre une régularisation sur les deux derniers mois, l’eau sur 12 mois, tout comme les assurances.
Le poste téléphonie a explosé avec l’arrivée des Smartphones et représente un poste important. Or, il est possible de réduire ou de maîtriser ce poste. En choisissant un fournisseur économe. En prenant un box et des abonnements économiques.

Les échéances de crédit sont des charges fixes et récurrentes, tout comme les impôts (sur le revenu, taxe foncière et d’habitation). La mensualisation des impôts permet un lissage dans le temps et de réduire l’impact financier des douloureuses.

Le poste déplacement est important (entretien et assurance du véhicule, échéance de crédit ou de location, carburant, péage et stationnement.

S’ajoutent les frais bancaires (tenus de compte et des produits souscrits, les agios et frais en cas d’incident), mais également les mensualités d’assurance.

Enfin, les postes importants : alimentation, loisirs et habillement, activités, etc.

Vous pouvez réduire ces lourds postes, en profitant des promotions, des soldes et réductions diverses tout au long de l’année. L’important est de maîtriser votre budget sans vous priver.

Epargner

Nous vous conseillons également de créer une épargne de précaution et d’investissement pour prévoir l’avenir. Nous pouvons vous conseiller dans ce sens.

Solidarité

Mais également d’aider les autres en donnant à des associations, comme Kalune ou Adonaï, afin d’être solidaire.

Être en difficulté, n’exclut en rien d’être solidaire des autres.

 

En savoir plus

réagir et construire son budget familial

error: Content is protected !!