DON

Le Don (Reward Crowdfunding ) :

Les associations ont besoin du soutien des particuliers et des entreprises (mécénat) pour financer leurs activités.

Le Reward Crowdfunding permet à des associations de solliciter les particuliers par l’intermédiaire d’une plate-forme et ainsi permettre le financement de projets qui ne le serait pas d’une manière traditionnelle, rapidement et à moindre coût.

« C’est une forme de participation sans attente ni contrepartie, qui se fait par une personne physique ou une personne morale (association, entreprise). Le don est alors désintéressé, même s’il existe une pratique de contre-don, tout à fait symbolique. La récompense, aussi appelée don avec contrepartie.

La personne physique ou morale va ainsi participer à la hauteur de son choix, mais recevra quelque chose en retour. Cette « récompense » ou « contrepartie » est une forme de troc, qui peut se manifester matériellement (offre de cadeaux, d’objets promotionnels) ou de façon plus symbolique (en nature, en temps accordé, en publicité). »

 

Une équipe gagnante :

 

«  Il peut s’agir de :

  • de dons sans contrepartie (récompense) : donations « coup de coeur »,
  • de dons avec une contrepartie symbolique : une carte postale, un t-shirt à l’effigie de l’entreprise, etc.,
  • pré-ventes / pré-commandes du produit ou service pour lequel la campagne de financement a été lancée).

Cette forme est idéale pour tester votre marché et l’accueil du public vis-à-vis de votre produit ou service et ainsi crédibiliser votre démarche.
Les dons perçus vont conforter vos fonds propres et permettre de créer un effet de levier sur d’autres financements : prêts d’honneur, prêts bancaires, subventions, etc..

Le don moyen observé est d’environ :

  • 69 euros pour les dons sans contrepartie,
  • 62 euros pour les dons avec contrepartie. (source Baromètre FPF-KPMG)
  • Le montant moyen collecté observé oscille entre 3 000 et 5 000 euros.» [afe]

Obligations des plateformes :

« La plateforme de don

Une plateforme proposant le financement d’un projet en échange d’un don doit obligatoirement s’immatriculer auprès de l’ORIAS et d’obtenir le statut d’Intermédiaire en Financement Participatif (IFP).

Le statut IFP, désormais obligatoire pour les plateformes de dons

« Conformément à l’article 11 de l’ordonnance n°2016-1635 du 1er décembre 2016 renforçant la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme, l’article L548-2 du code monétaire et financier a été modifié pour rendre obligatoire le statut d’Intermédiaire en Financement Participatif (IFP) pour les plateformes de don (avec ou sans contrepartie).

Un site internet proposant le financement de projets sous forme de prêts, qu’ils soient avec ou sans intérêts, doit s’immatriculer auprès de l’ORIAS en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif (IFP). »[praticeep]

 

 Fiscalité :

 

Compléments :

 

 

 

Les principales plateformes de don :

 

 

 

 

error: ce contenue est protéger